le plus sçavant des oyseaulx

Archives par mois

Liens

liens

études sçavantes

Réponses aux objections

Vendredi 28 Septembre 2007.

de la différence qu'il y a entre l'espace oblique et la perspective oblique

et sur les relations que la peinture des écoles méridionales entretient avec celles du Nord

    L’espace droit et l’espace oblique requièrent, tous les deux, pour leur construction, une perspective centrale, à point de fuite unique, contrairement à la perspective oblique, ou construction bifocale, appelée perspectiva cornuta par Pèlerin-Viator, qui construit l’espace à partir de deux points de fuite. La perspective oblique, dont le souvenir a été conservé, dans les écoles du Midi, par l’archaïsant traité de Pomponio Gaurico (Florence, 1504), après avoir été utilisée, au Trecento, par Giotto, dans Joachim chassé du Temple et dans la Naissance de la Vierge des Scrovegni, par Duccio, dans la Tentation du Christ de la Maestà et par Taddeo Gaddi, dans la Présentation de la Vierge de Santa Croce, disparaît de l’art italien à l’époque de la grande réaction qui marque la seconde moitié du siècle, tandis qu’elle continue d’être utilisée par les peintres du Nord, comme en témoignent la Présentation du Christ des Très-Riches Heures du duc de Berry (qui suit Taddeo Gaddi), l’Annonciation et la Présentation du Retable de Dijon, de Melchior Broederlam, une miniature du Livre d’Heures d’Etienne Chevalier, de Foucquet, la Nativité, de Dijon, et le Mariage de la Vierge, du Prado, du Maître de Flémalle, ainsi que la Friedsam Annonciation, peut-être d’Hubert van Eyck. Absente de l’œuvre de Jan van Eyck, elle devient exceptionnelle à l’époque où triomphe l’« espace droit » (le seul exemple significatif repéré par Panofsky dans l’intervalle qui sépare la Friedsam Annonciation de la Justice de Cambyse, de Gérard David, la construction du Retable Bladelin, ou Retable de Middelburg, de Rogier van der Weyden, à Berlin-Dahlem, s’explique, peut-être, par une réminiscence, plus ou moins consciente, de la Nativité du Maître de Flémalle), la perspective oblique connaît un regain d’intérêt avec la « troisième » génération, lassée de la perspective droite, des artistes du XVème siècle, comme témoignent les fol. b IV r° et b V r° du de artificiali Perspectiva de Jean Pèlerin-Viator (Toul, 1505), avant de culminer dans l’espace tournant, ou espace pivotant, de la Naissance de la Vierge d’Altdorfer, de l’Alte Pinakothek de Munich. Sur la préférence des peintres du Nord pour le Schrägraum, cf. Panofsky (Erwin), « Die Perspektive als “symbolische Form” » (1927), Aufsätze zu Grundfragen der Kunstwissenschaft, Berlin, 1992, p.124-125, ainsi que la note 71, p. 164-166 et tr. fr. La perspective comme forme symbolique, Paris, 1975, p. 170-179 ; sur la fortune historique de la construction oblique, cf. White (John), Naissance et Renaissance de l’espace pictural, Paris, 1992, p. 61 sq. et passim, et Panofsky (Erwin), Les Primitifs flamands, Paris, 1992, p. 301-302, ainsi que les notes 77 et 78 du Chapitre VI.










Références des illustrations :

en haut, à gauche, en noir et blanc, Taddeo Gaddi, Présentation de la Vierge au Temple, fresque de la Cappella Baroncelli dans l'église Santa Croce, Florence ;

en dessous, en noir et blanc, les frères de Limbourg, Présentation du Christ, enluminure des Très riches Heures du duc de Berry, fol. 54 v°, entre 1413 et 1416, Musée Condé, Chantilly ;

à droite, en couleurs,
Melchior Broederlam, Annonciation du Retable pour la Chartreuse de Champmol, 1394-1395, Dijon, Musée des Beaux-Arts ;

en dessous, à droite, Présentation au Temple du même polyptyque, 1394-1399, ibid. ;

en dessous, à gauche, Maître de Flémalle, Mariage de la Vierge, avant 1420, Madrid, Prado ;

en dessous, à droite, Maître de Flémalle, Nativité, entre 1420 et 1425, Dijon, Musée des beaux-Arts ;

à gauche, Hubert van Eyck (?), « Friedsam Annonciation », New York, Metropolitan Museum ;

en bas, au centre, Jean Pèlerin-Viator, figure tirée du de artificiali perspectiva, Toul, 1505.

Les dates que nous indiquons sont celles proposées par Panofsky.

oyseaulx | 02 h 17 | Rubrique : études sçavantes | Màj : 28/09/07 à 03 h 53 | Lu 6847 fois

Article précédent | Article suivant
Répondre à cet article

Version  RSS 1.0   RSS 2.0 

:: design Palatin par laurent ::