le plus sçavant des oyseaulx

Archives par mois

Liens

liens

études sçavantes

Réponses aux objections

Mardi 16 Décembre 2008.

giovanni di stefano et la question de l'antériorité d'Hermès sur MoÏse

in criticam Eugenio Garin et quorundam aliorum qui Africam Asiae postponunt

    A l'occasion d'une récente discussion, nous eûmes l'occasion d'évoquer la référence hermétique dans la culture florentine des années 1460, qui inspira à Eugenio Garin la réflexion suivante :

    « Mais il y eut également, dans les années 1480, la grande marqueterie de Giovanni di Stefano sur le pavement du Dôme de Sienne : une extraordinaire représentation qui consacre la résonance du travail ficinien et dont on ne peut oublier ce péremptoire Hermetis (sic) Mercurius Contemporaneus Moyse, clair avertissement pour qui voulait le considérer antérieur à Moïse et son inspirateur, comme le fit précisement plus tard Lazzarelli en faisant appel à l'autorité de Diodore de Sicile (« ante Mosis aetatem ut liquide (« liquido » (!) dans l'imprimé) ex Diodori libris colligi potest »). (Eugenio Garin, Hermetisme et Renaissance (1988), traduction française, Paris, 2001, p. 75).

    Il nous semble, au contraire, que le document invoqué établit clairement cette antériorité d'Hermès à l'égard de Moïse et nous discernons, dans la remarque de Garin, la persistance des préjugés antikémites qui inspirent une bonne partie de l'historiographie occidentale. Examinons ce document, qui est donc une marqueterie du pavement de la cathédrale de Sienne, représentant Hermès Trismégiste et Moïse.


Voici les textes qu’on lit dans les trois médaillons, suivis de leur traduction. Dans la main d’Hermes :

deus omnium creator
secum deum fecit
visibilem et hunc
fecit primum et solum
quo oblectatus est et
valde amavit proprium
filium qui appella
tur
sanctum verbum

traduction :

dieu de toutes choses le créateur
en même temps que lui engendra un dieu
visible et celui-ci
il engendra le premier et le seul
en qui il trouva son plaisir et
qu'il aima beaucoup comme son propre
fils qui s'appelle

le Verbe sacré

en-dessous, dans la vignette :

HERMIS MERCURIUS TRIMEGISTUS
CONTEMPORANEUS MOYSI

dans la main de Moïse :

susci
pite
<o>li
<c>te
ras
et le
ges
egip
tie


c'est-à-dire :

suscipite literas et leges egiptie
(an : egiptil ?)

traduction :

recevez les lettres et les lois de l'Egypte

    Il s'ensuit clairement qu'aux yeux de l'auteur des vignettes, les Hébreux ont reçu leur littérature et leur législation des mains de leurs maîtres égyptiens.

oyseaulx | 21 h 22 | Rubrique : études sçavantes | Lu 5650 fois

Article précédent | Article suivant
Répondre à cet article

Commentaires

Anthony

17/05/09 à 14:32

A quand ton prochaine article émoustillant ? Pour partager ton si sçavant sçavoir.

Dans l'attente de trinquer.

Anthony

Anthony que tu connais

29/07/12 à 00:03

Moïse n'était-il pas Egyptien comme tout les peuple sorti d'Égypte.

Re: Reponse de l'auteur

oyseaulx

29/07/12 à 01:04

Les choses sont compliquees. D'abord, si moise a vraiment existe, il etait madianite. Ensuite, monsieur polotsky nous a habitués a l'idee que la langue egyptienne ignore les phrases verbales et que les autres ne sont pas forcement nominales, mais plutot adjectivales, meme si l'egyptien ignore aussi les adjectifs qui n'y sont que les participes de verbes intransitifs. On est donc tres loin de l'opposition des phrases verbales et nominales telle qu'elle existe en arabe ou en hebreu, meme si elle fait hurler vendryes page 144 (cf blachere et gaudefroy-demombynes p 387, ainsi que la these de winand achetee 205 oboles derrière saint-julien-le-pauvre). Enfin, les soi-disant conjugaisons suffixales de l'egyptien existent en haoussa. Bref, l'egyptien n'est pas une langue semitique et les racines reconstruites par Monsieur vergote, ce digne ecclesiastique peut se les mettre en un poinct de son anatomie qu'il n'est pas besoin de designer davantage.

Re: Reponse de l'auteur

Anthony M les oyseaulx

30/07/12 à 08:50

Monsieur est pointilleux alors "Soi-disant" ne s'applique qu'aux personnes à la grande prétention. Ne doit-on pas dire "les prétendues conjugaisons...". Mais peut-être me fais-je moral. Qu'est il en soit, est-ce vrai que notre orthographe fut fixée au XIXe siècle et diffusé par les hussard noir de la République alors que tous les oyseaulx sont nés bien avant, bien avant l'usage des accents si je comprends bien...

Comment expliqué l'antagonisme ?

Anthony M les oyseaulx

30/07/12 à 08:58

Comment expliquer la vengeance de Moïse contre les Madianites au champ 31 du livre des Nombres ?

Nouvelle Reponse de l'auteur

Oyseaulx

30/07/12 à 12:34

Sans doute, les oyseaulx etc. Mais c'est que nous ne disposons que des moyens du bord et que vous echappez tout juste a la langue planetaire : 因为我们不会写西方词写得好,所以我差一点是用汉字回答你学者的评论的。你明白不明白?

Facile

Oyseaulx

30/07/12 à 17:31

Parce que ce texte a ete ecrit plusieurs siecles après le suppose moise, à l'historicité duquel nous ne croyons guère, dans un contexte de tensions entre hebreux et madianites, un peu comme lavisse projette le contexte de la guerre franco-allemande sur le litige de charles le chauve et de ses successeurs avec les rois de germanie au sujet de la Lotharingie (traités de meerssen 870 et de ribeauville 880).

Corr.

Oyseaulx

31/07/12 à 01:01

Pour ribeauville, lire : ribemont, ut videtur.

La communication est établie... la rencontre du 3e type avec les chinois peut avoir lieu !

ALC

19/08/12 à 18:03

Oui je t'ai compris via un traducteur... Je suis juste là pour te titiller et te pousser à publier plutôt que ton savoir d'oyseaul ne se perde... Car il va falloir en remettre une couche.

Re: La communication est établie... la rencontre du 3e type avec les chinois peut avoir lieu !

Oyseaulx

19/08/12 à 18:24

Elle est etablie depuis longtemps, grace aux marchands sogdiens -benis soient-ils- et a Paul Pelliot et l'entrepot de Dunhuang.

Peut-être, mais tu veux-être sybillin en ce moment.

Anthony LC

12/09/12 à 11:37

Pelliot est un sinologue mais quel rapport avec Moïse, les chinois ont-ils une autre connnaissance de ces cultures ? Reste que Paul Pelliot est à l'origine du pillage des grottes de Mogao par l'Etat chinois.

Répondre à cet article

Version  RSS 1.0   RSS 2.0 

:: design Palatin par laurent ::