le plus sçavant des oyseaulx

Archives par mois

Liens

liens

études sçavantes

Réponses aux objections

Dimanche 21 Juin 2009.

« J'ai vingt ans, je suis beau et je ne veux pas mourir. »

Delanoer m'a scié

    Le parti socialiste va mal. Faute de renflouer ses caisses sur le dos des électeurs qu'il n'a plus, M. le Maire, qui est éléphant de ce parti, va recourir à la combine habituelle par temps de disette : une opération immobilière massive dans le centre de la capitale.
    Sauf qu'à l'ombre de ces arbres, des oyseaulx vivaient heureux. Des oyseaulx qui ne l'entendent pas de cette oreille. Prions Allah nuict et jour qu'Il envoye ses sainctz oyseaulx conchier cet Impie.












































 

oyseaulx | 21 h 44 | Rubrique : images | Lu 4584 fois

Article précédent | Article suivant
Répondre à cet article

Commentaires

Anthony

28/07/09 à 17:18

Sans doute des spécimens hénardiens, si ceux-ci sont en liaison avec la voirie. Dans ce cas l'avis des petits bonhommes verts qui partent tous les matins du bois de Vincennes avec leur voiture elle aussi verte a été requis pour leur abattage. :)

Anthony

13/09/09 à 17:55

Un de perdu, mille de retrouvés.

J'ajouterai que des parcs que l'on pourrait qualifier avec un goût critique appuyé de post-modernes émergent deci delà.Le parc Eole dans le 18e ou le parc Martin-Luther-King dans le 17e qui va passer de 4 à 10 ha. Il s'agit simplement d'une reconfiguration des plans d'Hénard, quelques peu entravés par les plans pompidoliens. Aussi semble-t-il que le rayages de carrosserie et l'égratignement de ces vieux arbres aillent de pair : c'est le tout voiture qui semble être le fruit de l'invasion NIMBY. (note : NIMBY du latin anglicisé "Not In My Back Yard", pour "ne me le met pas dans le cul".)

Ce qu'il faut questionner davantage est bien la naturalité environnementale des Ifs hénardiens, qui sont le tampon carbonique du tout voiture (quand il reste des trottoirs suffisamment amples). Considérations qui ne sont pas questionnées par le programme liberal car d'échelle trop locale.

Tout se joue à Paris en l'an de grâce mil neuf cent octante et trois (1983), quand l'articulation de deux époques s'est faite, délaçant le seuil de joie et de dépression de la politique spontanée aux opérations architecturales dits des Grands Monument. Quelque chose s'est figé dans la pierre, mais précision ce n'était pas du post-modernisme. Par contre la décennie 83-93 s'est vite refermées pour les nombreux architecte qui témoignaient d'une certaine inventivité, les gros poissons étant occupés sur le gros gibier des Grands Monument. Certes, le principe de réalité est arrivé un peu plus entre 1972 et 1979 pour les mao-spontanéistes et les anarcho-désirants, mais les années d'hiver toutes guattarienne (ralentissement de la fonction gliale chez le sujet analyste Guattari) arrive en 1983, quand le repli sur les radios libres (ondes libéralisées) et autonomisme régionale (qui devait faire exploser l'Etat, confusion entre régionalisme et auonomisme), fut vain.

1983 Ostrogothement dict : "François Cusset l’a bien montré (La Décennie. Le grand cauchemar des années 1980 réédition Poche La Découverte, 2008).), les années 1980 furent marquées dans la pensée par un triple basculement, comme autant de retours à l’ordre : l’éloge de la démocratie tendait à exonérer celle-ci de toute critique, au nom des méfaits du totalitarisme ; contre le « tout est politique », on faisait valoir le retour d’une morale centrée sur les tourments de l’individu et l’exaltation de sa responsabilité ; dans l’espace public, les intellectuels, jugés alternativement trop bavards ou trop silencieux, allaient céder la place au règne des experts." in Matthieu Potte-Bonnneville, La libre-parole de Michel Foucault, L'Humanité du 13/02/2008

Lien croisé

Anonyme

26/01/10 à 18:19

Mi iras limake : " « J'ai vingt ans, je suis beau et je ne"

Et revient l'hirondelle. signé la cigogne.

Anthony

15/10/10 à 21:52

Bon c'est peut-ête Fédier, le végétatif qui m'a fait comprendre cela. C'est qu'un jour la plante finit toujours par repousser et que l'oyseaulx à nouveau s'envole de la branche. ô moineau, montre moi ton nid d'hirondelle, car bouleversmeent climatique tu m'accorderas, c'est aujourd'hui le printemps.

Anthony

Compassion sélective

Anonyme

26/09/11 à 18:35

Eprouvez-vous une colère semblable lorsque l'on vous apprend que des embryons humains vont subir un fauchage violent, appelé avortement?

Répondre à cet article

Version  RSS 1.0   RSS 2.0 

:: design Palatin par laurent ::